Nouveaux dispositifs anti-bouchons sur l’A9

HV-AD en action sur l’A1 à proximité de Zürich

Entre 2022 et 2026, 16 tronçons de l’A9 seront équipés du dispositif d’harmonisation des vitesses et d’avertissement en cas de danger (HV-AD), dont Vengeron-Nyon ou Lausanne-Belmont.

L’installation d’un dispositif d’harmonisation des vitesses et d’avertissement en cas de danger (HV-AD) est actuellement en cours de réalisation entre Vengeron et Nyon. Ce tronçon sera suivi par celui de Lausanne-Belmont, dont la mise en service est prévue pour fin 2023. L’axe Villars-Ste-Croix-Cossonay est déjà équipé fonctionnellement pour sa part depuis l’année passée.

Le HV-AD est installé en priorité sur les axes routiers connaissant une forte affluence et d’importants ralentissements aux heures de pointe. En tout, environ 370 km des routes nationales sont actuellement desservis par ce système en Suisse. Si l’autoroute permet une réaffectation de la bande d’arrêt d’urgence, celle-ci peut être ouverte automatiquement par le système HV-AD afin de fluidifier le trafic aux heures de pointe. En fonction de la demande, d’autres tronçons autoroutiers pourront être équipés par ce nouveau système dynamique. Le HV-AD permet ainsi d’accroître la capacité de l’autoroute sans recourir pour autant à des travaux importants d’accroissement de capacité du réseau autoroutier.

Fluidifier et sécuriser le trafic

Ce système est relativement nouveau en Suisse. Les bases légales de son application existent depuis seulement 2015. Le HV-AD détecte les problèmes à l’aide de capteurs installés sur des portiques et adapte la signalisation en conséquence. Il permet d’avertir rapidement les usagers en cas de danger, contribue à une circulation plus fluide sur l’autoroute et permet ainsi d’éviter les embouteillages.

Le système se base sur une multitude de caméras et de capteurs et adapte la signalisation de manière dynamique selon divers scénarios. En cas d’une circulation très dense sur l’autoroute, la vitesse des usagers est réduite progressivement jusqu’à 80km/h. Les freinages brusques sont ainsi moins fréquents et la circulation en «accordéon” est nettement atténuée.

Le système permet également d’avertir les usagers en temps réel des dangers éventuels sur leur route. En cas de chaussée glissante ou encore d’un accident, les usagers sont prévenus en avance. La signalisation lumineuse indique alors le danger et une nouvelle vitesse à respecter.

Succès en Suisse alémanique

Utilisé avec succès en Suisse alémanique sur l’A14 entre les jonctions de Rütihof et Rotsee depuis 2018, ce système a déjà fait ses preuves. Selon les données récoltées, le nombre de bouchons a diminué de 60% et les ralentissements saccadés de 25% sur ce tronçon. Le système est également installé depuis juillet 2021 sur le tronçon de l’A3 entre Pfäffikon SZ et Zürich-Wollishofen où il contribue à une meilleure fluidité de trafic.

D’autres dispositifs palliant les embouteillages existent également en Suisse romande, comme les dosages de rampe, encore à l’étude actuellement, permettant une insertion plus fluide du trafic sur les autoroutes. Un premier dosage de rampe a été mis en place à la jonction de Cossonay en 2021. La réaffectation de bandes d’arrêt d’urgence est aussi un moyen d’éviter les bouchons aux heures de pointes, en ouvrant la bande au trafic, comme c’est déjà le cas entre Morges et Ecublens et sur le tronçon Villars-Ste-Croix-Cossonay.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

diciotto − 16 =

Inizio pagina