CCS, Type 2 et CHAdeMO : comment recharger sa voiture électrique ?

Avec l’été qui approche vient aussi le temps des voyages de toutes sortes. Pour des vacances relaxantes même avec une voiture électrique, il convient de savoir comment en recharger la batterie. Tour d’horizon des possibilités en la matière.

Le nombre de voitures électriques nouvellement immatriculées a considérablement augmenté ces dernières années. Toute personne novice dans le monde de l’électromobilité doit faire face à de nombreuses questions : comment recharger la batterie de ma nouvelle voiture ? De quel câble aurai-je besoin à cet effet ? Et que signifient au juste Type 2, CCS et CHAdeMO ? Éléments de réponse ci-dessous.

AC/DC : courant alternatif et courant continu

Il existe deux façons de recharger une voiture électrique. Tout d’abord avec du courant alternatif (recharge AC), par exemple à la borne murale de son domicile ou à des stations de recharge en zone urbaine, notamment dans les parkings de centres commerciaux ou sur des places de parc publiques. Une recharge complète aux bornes AC pouvant prendre plusieurs heures, elle est effectuée durant la nuit ou lors d’arrêts prolongés. Quant à la recharge avec du courant continu (DC), elle s’opère aux stations dites de recharge rapide et nécessite beaucoup moins de temps. Ainsi, pour la plupart des voitures électriques modernes, le niveau de charge de la batterie passe de 10 à 80 % en 20 à 30 minutes seulement, permettant ainsi de parcourir plusieurs centaines de kilomètres (en fonction du modèle). La recharge DC doit être effectuée à des bornes spéciales, afin de ne pas surcharger le réseau électrique.

Typologie des connecteurs

Trois connecteurs de recharge coexistent sur le marché européen des voitures électriques, à savoir CHAdeMO, Type 2 et CCS. La prise CHAdeMO, développée au Japon, est largement répandue en Asie du Sud-Est. Elle a été conçue pour une recharge rapide avec une puissance de charge jusqu’à 100 kW. En Europe, elle n’est plus utilisée que pour de rares véhicules de construction japonaise ou coréenne, raison pour laquelle les bornes de recharge rapide disposent de moins en moins des câbles correspondants. Dans nos contrées, les connecteurs Type 2 et CCS sont en effet devenus la norme ces dernières années. Le connecteur Type 2 est utilisé pour la recharge AC, plus lente, avec une puissance de 11 ou 22 kW. La plupart des constructeurs automobiles fournissent automatiquement le câble ad hoc avec le véhicule, car les stations de recharge qui délivrent du courant continu ne disposent que très rarement de leurs propres câbles. Il en va tout autrement de la recharge avec le connecteur CCS, utilisé pour la recharge rapide DC : le « Combined Charging System » englobe à la fois le Type 2 habituel et deux broches de contact supplémentaires. Il a pour autre avantage d’offrir une puissance de charge nettement supérieure. Aux stations de recharge les plus modernes, les voitures électriques compatibles avec la prise CCS peuvent ainsi bénéficier d’une puissance de charge jusqu’à 400 kW. En plus de bornes spécifiques, une telle puissance de charge nécessite ses propres câbles. Ces derniers sont relativement épais et dotés d’un système de refroidissement à l’eau. De plus, contrairement aux câbles du Type 2, ils sont incorporés aux stations de recharge rapide.

Une prise CCS.

Le connecteur CHAdeMO.

Connecteur de son véhicule

À l’heure actuelle, la plupart des voitures électriques vendues en Europe sont munies d’un connecteur CCS. Elles sont donc conçues aussi bien pour la recharge AC que pour la recharge DC. Comme indiqué plus haut, des modèles peu nombreux de constructeurs asiatiques qui misent toujours sur le standard CHAdeMO font exception. De même, de rares modèles européens disposent seulement du Type 2 et n’offrent ainsi aucune possibilité de recharge rapide. Il s’agit souvent de voitures compactes ayant une batterie de petite taille, conçues non pas pour de longues distances, mais pour des trajets quotidiens pendulaires en ville. L’Office fédéral des routes (OFROU) recommande de vérifier le connecteur du véhicule électrique avant le premier long trajet, pour pouvoir toujours choisir la borne de recharge adaptée. De quoi faire bonne route, même en voiture électrique !

Localisation des stations de recharge

L’Office fédéral des routes (OFROU) ne cesse de développer l’infrastructure de recharge, en vue de doter la Suisse de l’un des réseaux de recharge les plus denses d’Europe. Ainsi, d’ici 2030, les 100 aires de repos du réseau des routes nationales seront toutes munies d’une station de recharge rapide. Nombre d’aires de ravitaillement en sont d’ailleurs déjà dotées. Avant de prendre la route, en complément de l’itinéraire planifié par le système de navigation du véhicule, il vaut la peine de consulter la page Internet http://www.je-recharge-mon-auto.ch/, qui comporte une carte avec toutes les stations de recharge (AC et DC) ainsi que les câbles ou connecteurs disponibles.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ich habe die Netiquette gelesen. J'ai lu la Netiquette. Ho letto la Netiquette.