Archive d’étiquettes pour : Sécurité du trafic

Der Bahnhofplatz in Zürich, in den 1930er Jahren.

La Confédération aux commandes

,
/
Face à la rapide augmentation du nombre de véhicules sur la route dans les années 1920, le peuple suisse donne les pleins pouvoirs à la Confédération en matière de circulation routière. Une première loi fédérale voit le jour en 1932, au terme d’un parcours à obstacles.

Barrer la route aux cybercriminels

/
Des voitures connectées ont subi des tentatives de prise de contrôle à distance par des hackers. Cette menace souligne la nécessité d’agir en matière de cybersécurité, surtout avec l’avènement des véhicules à conduite automatisée.

La Suisse fonce sur la voie de la conduite automatisée

/
Grâce à l’ordonnance sur la conduite automatisée, mise en consultation le 18 octobre 2023, les voitures équipées d’un système d’automatisation de niveau 3 et 4 seront prochainement autorisées à circuler sur nos routes. Quels sont au juste les différents niveaux d’automatisation?

Plein gaz vers plus de sécurité routière

,
/
Renforcement de la formation, encadrement des aides à la conduite et protection des usagers les plus vulnérables, l’Office fédéral des routes (OFROU) multiplie les pistes de réflexion pour réduire le nombre de victimes de la route à 100 en 2030, un objectif ambitieux.

Feux diurnes ou feux de croisement ?

/
La réponse semble évidente : en journée, les feux de circulation diurnes suffisent, alors que de nuit, les feux de croisement sont nécessaires. Mais est-ce toujours aussi simple en pratique ?

Quand la vitesse maximale était de 10 km/h en ville

,
/
En 1902, face à la rapide augmentation des automobiles sur les routes suisses, la plupart des cantons adoptent un accord portant sur quelques règles minimales pour circuler dans le pays. Nous revenons sur ce texte, arrière-grand-mère de l’actuelle loi sur la circulation routière (LCR).

Feu rouge ignoré, pas une banalité

/
Les signaux lumineux à l’entrée des tunnels autoroutiers sont trop souvent ignorés par les usagers, une négligence qui peut avoir de graves conséquences. Un groupe d’experts de l’Office fédéral des routes (OFROU) planche sur des solutions pour combattre ce phénomène.

Des cercles au service de la sécurité

, ,
/
En cas d’accident, les motocyclistes sont exposés à un risque de blessure élevé. Dans le cadre d’un projet pilote mené du côté bernois du col du Brünig, l’OFROU étudie comment des mesures portant sur l’infrastructure peuvent réduire le risque d’accident et de blessure.

Dans le feu de l’action avec les aiguilleurs de la route

,
/
Leur mission, rendre votre trajet autoroutier aussi fluide que possible. Et lorsque ce n’est pas possible, ils vous annoncent au moins les ralentissements. Les opérateurs de la centrale de gestion du trafic d’Emmen veillent sur le trafic 24 heures sur 24, grâce à leurs 5149 caméras.

Voie pour la mobilité douce ouverte entre la Heutte et Bienne

/
Les cyclistes, piétons et autres véhicules lents disposent depuis le 29 mai 2023 d’une voie dédiée au trafic lent entre Rondchâtel et Frinvillier (BE). Désormais, les véhicules lents ne doivent plus circuler sur l’A16 au-dessus des gorges du Taubenloch, pour se rendre à Bienne ou dans le Jura.

À quoi servent les galeries de sécurité ?

/
Selon les chiffres de l’OFROU, le réseau des routes nationales suisse compte près de 220 tunnels, soit presque autant de kilomètres pour lesquels des exigences particulières s’appliquent en matière de sécurité. Les galeries de sécurité garantissent une évacuation sécurisée du tunnel.